Même en publicité ce n’est pas beau de mentir

Il est vrai que le secteur publicitaire n’a pas toujours une éthique exemplaire. Les promesses sont « parfois » un peu exagérées, tout comme l’utilisation de Photoshop. Mais jusqu’où le « mensonge » peut il aller ?

Exemple plus que concret : lorsqu’un parti politique écrit noir sur blanc (enfin gris sur blanc) des informations qui sont fausses et qui pourraient même inciter à la haine les récepteurs du message, devrait on interdire la publicité par manque d’éthique ?

Pour le moment, à défaut d’être « interdit », on peut compter sur l’intervention des journalistes qui ont remarquablement bien fait leur travail sur ce sujet, merci à eux.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s